1Tea-Party-Washington-DC

SLOGAN

 

Je ne vais pas faire mon Mélenchon, mais moi aussi j'appelle un chat un chat. Le collectif de la manif pour tous est dans une dérive sauce Tea Party avec les mêmes méthodes et quasiment la même manipulation médiatique si on met de côté la différence sur la "mobilisation" initiale. Quant aux nouvelles menaces de Christine Boutin, après les incidents graves de dimanche dernier, si ça ce n'est pas inquiétant, alors je crains le pire car de nombreuses dérives d'ordre verbale ayant débouché sur les violences dimanche dernier étaient des avertissements mais la suite serait effrayante.


Dimanche dernier, les masques sont tombés ! Si le côté insupportable de parents hypocrites souriant niaisement avec leurs enfants en tête de cortège en prônant l'intolérance de l'autre se voyait comme le nez au milieu de la figure, on est passé un cran au dessus. Désolé, mais passer son temps à refuser des droits aux gens en invoquant une différence et insister pendant des mois, c'est limite douteux pour rester poli ! On retire des droits à qui ? A personne, et le code civil n'est en rien modifié malgré les mensonges du collectif de la manif pour tous ! Quant à l'excuse bidon sur l'adoption avec le slogan "un papa-une maman" sous entendant que ça serait un droit retiré à l'enfant, on nage en plein délire ! Il arrive qu'un parent meure avant la naissance de l'enfant, parfois c'est la mère en salle d'accouchement, parfois le père comme on l'a vu en Afghanistan qui ne verra jamais son enfant. Exemples pris au hasard, mais existant. On fait quoi dans ces cas là ? On nous explique aussi que seule la conception naturelle est légitime ? On fait comment avec les parents hétéros stériles ? On autorise d'autres types de conceptions et pour d'autres on refuserait ? A la rigueur, mettons de côté ce qu'on appelle communément la PMA et concentrons nous sur l'adoption. Reprenons les derniers exemples donnés et retirons "conception" en le remplaçant par "adoption." Le problème demeure.

Je suis hétérosexuel, mais j'estime comme une large majorité de Français que les homosexuels ne sont ni plus, ni moins normaux que nous. Alors pourquoi vouloir maintenir des lois d'exceptions avec comme résultat des citoyens de seconde zone ? Ca se passe mal dans des pays où ça a a changé ? Et puis qu'est ce que ça peut bien faire au bout d'un moment tout en sachant qu'on ne retire ni les droits, ni les enfants de parents hétéros ? C'est quoi ce délire ? Tout ça est d'un ridicule achevé et tourne au caprice d'enfant pourri gâté capricieux réactionnaire voulant conserver en quelque sorte un privilège ! Ils osent après parler d'égoisme et prétendre que l'enfant n'est pas un objet à désirer...Pourquoi font-ils des enfants ? Si ces gens n'avaient pas envie d'avoir des enfants, ils n'en feraient pas ? Arrêtons aussi le délire autour de l'absence de débat, surtout vu les heures passées à l'Assemblée Nationale ! Alors c'est sûr, quand des parlementaires ne siègent pas en commission par exemple, c'est difficile de débattre... Puis, Henri Guaino, député ( si si ), en vient à contester la légitimité du Parlement. Vous ne rêvez pas, et on nous dit que la société civile est exclue du débat alors que des pédopsychiatres et experts de je ne sais pas quoi d'autre étaient auditionnés à l'Assemblée Nationale.

Mettons de côté les hypocrisies et les mensonges. Il y a déjà eu les premières menaces de Christine Boutin en début d'année parce que François Hollande refusait de retirer le projet. http://lepcd.fr/christine-boutin-sur-le-mariage-homosexuel-une-france-nouvelle-sest-levee-le-13-janvier/ A la rigueur, si on trouve ces propos excessifs, on aurait pu laisser couler, en mettant ça sur le compte de l'hystérie. Sauf qu'aujourd'hui, c'est allé beaucoup, beaucoup plus loin que ça ! « Ça va péter ! La prochaine fois, il n’y aura pas de poussettes » Voir ici : http://www.rmc.fr/editorial/362770/manif-pour-tous-ca-va-peter-la-prochaine-fois-il-n-y-aura-pas-de-poussettes-menace-boutin-sur-rmc/ J'ai presque envie de dire qu'on les attend de pied ferme et que si les forces de l'ordre sont débordés, on viendrait en renfort. La tentation est là, mais rajouter de l'huile sur le feu, même pour un lambda n'est pas une chose souhaitable. Seulement, à mes yeux, les choses sont très claires ! Ce n'est pas une gauche "Canada dry" qui parviendra à calmer les multiples provocations et désormais les appels à peine dissimulés à la violence, surtout après ce qu'on a vu dimanche dernier ! Quel élu socialiste a réagi contre ça et envisage d'écrire au Procureur de la République après ces nouvelles provocations ? Ce qui s'est passé dimanche dernier n'est pas un avertissement ? L'anti-parlementarisme n'est pas un avertissement ? Les agissements du GUD bénéficiant de complicité de la part des organisateurs n'est pas un avertissement ?

Lisez aussi ce document révélé par un journaliste du Monde, Samuel Laurent :

749222257

Vous ne rêvez pas, on incite à violer les consignes de la Préfecture de Police ! Et après, on se sert des enfants comme boucliers humains pour faire face aux CRS comme l'atteste cette preuve irréfutable :

http://www.youtube.com/watch?v=thC0um8tTuQ 

"On va mettre les enfants devant." En gros, je respecte la consigne donnée plus haut, mais si les CRS répliquent ( ben oui c'est con, mais un CRS, ça doit maintenir l'ordre et respecter les consignes du Préfet ), j'envoie mes enfants en première ligne. J'appelle ça un père indigne ! Pourquoi il vient avec son fils et pourquoi le terroriser ? Un papa, une maman...

Aucune manifestation sous la Vème République n'est tolérée sur les Champs-Elysées, conscensus de droite et de gauche. Pourquoi là il fallait agir autrement ?

Sinon, j'ai surtout le sentiment que la "revendication" initiale est devenue secondaire. On entendait des "Hollande démission" et on mêlait la question du chômage à cette affaire. On ne se détourne pas du sujet ? Ca me rappelle le Tea Party aux Etats-Unis. Ils avaient repris le nom d'un mouvement datant du 18ème siècle quand les Etats Unis se battaient pour leur indépendance. Dans la "manif pour tous", on invoque la Résistance. Dans notre histoire, la Résistance se battait contre l'envahisseur Allemand sous l'Occupation et pour retrouver nos libertés et notre indépendance. Détournement de l'Histoire à travers les noms, les mouvements symboliques dans un but outrancier. Le Tea Party qui s'opposait à la loi en faveur de la protection sociale proposée par l'administration Obama a choisi ensuite le choc frontal contre le Président des Etats-Unis, l'affrontement tournait autour de sa personne, au point où ça en devenait nauséabond et ça ne se passait pas de manière "catholique" si je peux me permettre d'employer cette expression afin de démontrer à quel point c'était houleux, hostile et que les dérapages se multipliaient et que ça risquait d'aller plus loin. Au milieu de tout ça, le Parti-Républicain qui, comme l'UMP en France, manquait de courage pour se démarquer de ces extrémistes car ils étaient aveuglés par le bénéfice politique qu'ils pouvaient tirer.

Démagogie, populisme, extrémisme, outrance, affrontement, volonté d'en découdre avec l'autorité légitimée par un scrutin électoral propre, nous en sommes là. Il est temps d'ouvrir les yeux sur la manif pour tous et d'agir en conséquence.

Edit : lisez ce compte rendu ahurissant révélant la véritable nature, clairement homophobe du collectif de la manif pour tous après un meeting à Lille. http://egalitedesdroits.yagg.com/2013/03/22/lille-metropole-21-mars-2013-dernier-meeting-de-frigide-barjot-en-province-avant-sa-manifestation-avenue-de-la-grande-armee/

"De Carolis : pas un bon catholique" ""guérir" des individus homosexuels en essayant de les rendre hétérosexuels" On viendra après nous expliquer que non, nous ne sommes pas confrontés à un ramassis d'homophobes notoires et de fous de Dieu se servant de la religion catholique pour cracher leur haine...