01 septembre 2013

Syrie : pourquoi un vote des parlementaires n'est pas concevable

Ca doit surprendre qu'un sympathisant de gauche dise ça, mais je suis contre, archi-contre un vote du Parlement sur la question des frappes éventuelles en Syrie. Pire, au delà d'une question qui dépasse la France, c'est ouvrir la boîte de Pandore au niveau national car un précédent fâcheux verrait le jour et mettrait en péril nos institutions, et la Vème République par conséquent qui nous amènerait quelques années après vers le retour de la toute puissance des partis au détriment de l'intérêt supérieur. C'est une folie pure ! Une... [Lire la suite]